Quel régime dois-je suivre pour avoir des jumeaux ?

Une bonne santé est le pilier fondamental d’une bonne fertilité. C’est pourquoi, si vous envisagez d’avoir un bébé, il est essentiel de prendre soin de votre alimentation.

Aliments stimulant la fertilité

Les acides gras oméga-3 et oméga-6 sont essentiels pour améliorer la fertilité. Vous ne devez pas non plus oublier les protéines, les vitamines B, le bêta-carotène, la vitamine C et la plupart des minéraux.

Il est important d’éviter l’alcool, la caféine, les sucres, les farines raffinées, les édulcorants, les métaux lourds, le soja, le blé, la viande et les produits laitiers. Privilégiez les aliments frais, naturels et biologiques.

Prenez note de cette liste de 15 aliments qui vous aideront à favoriser votre fertilité  :

  • Mandarines . Cet agrume est riche en vitamine C, comme le kiwi ou le poivron. La vitamine C participe à la formation des tissus, facilite l’absorption du fer et multiplie l’efficacité de la vitamine E, très important dans la reproduction.
  • Lentilles . Ce sont les légumineuses par excellence les plus riches en fer, un minéral impliqué dans la formation du sang et dans la bonne oxygénation. Il est important d’éviter l’anémie avant la grossesse.
  • Bette à carde Cet aliment est riche en fibres, favorise le bon fonctionnement de l’organisme et réduit le risque d’ovaires polykystiques.
  • Quinoa . Cette pseudo-céréale, très polyvalente en cuisine, possède de grandes propriétés nutritionnelles, y compris pour la fertilité. Il se distingue par son apport en acides aminés, fibres et autres minéraux essentiels à la santé du système reproducteur.
  • Avoine . Il contient des graisses établies et est un aliment riche en potassium, magnésium, calcium et vitamines B. Il contient de la vitamine E et sert également d’antioxydant.
  • Graines de chia. Avec ceux en lin et en chanvre, ils sont source d’acides gras oméga 3.
  • Des fruits rouges . Les espèces sauvages sont plus riches en antioxydants, qui protègent les cellules des dommages causés par les radicaux libres à l’ADN et aux mitochondries.
  • Choux de Bruxelles. Riche en acide folique, une vitamine qui aide le corps à créer de nouvelles cellules et qui est très importante pour les femmes en âge de procréer.
  • cacahuètes Des . Ce sont des légumineuses et, par conséquent, riches en protéines. Ils sont une source de folates et de zinc, un minéral essentiel à la fertilité qui régule le système reproducteur masculin et féminin.
  • Graines de citrouille. Ils sont toujours essentiels, ils sont riches en zinc et en acides gras oméga-6, nécessaires au bon fonctionnement hormonal.
  • Asperges . Ils constituent une source importante de vitamines A, C, E et K et fournissent de l’acide folique.
  • avocat . Cet aliment est riche en oméga-3. Prendre 3 ou 4 pour la semaine peut grandement favoriser l’augmentation de la fertilité.
  • chanoines . Comme la plupart des feuilles vertes, elles sont riches en acide folique. Cette vitamine B prévient les anomalies du tube neural du bébé et participe à la formation des globules rouges.
  • Grenade . Il se distingue par sa richesse en antioxydants, qui aident à prévenir le vieillissement des cellules reproductrices. C’est également une source de potassium et de fibres pour l’organisme.
  • Huîtres . C’est une source de zinc, un minéral essentiel à la fertilité puisqu’il favorise une bonne division cellulaire, mais c’est également un ingrédient nécessaire au maintien du taux de testostérone et de la production de sperme chez l’homme.

Pour maximiser vos chances, regardez ce régime pour avoir des jumeaux !